{ 72h en Tunisie }

Asslema mes p’tites babouches,

Déjà plus d’une semaine que je suis rentrée de mon escapade tunisienne et je ne vous ai rien raconté. La semaine est passée à une vitesse folle et très honnêtement je n’avais aucune inspiration! Mon aventure camerounaise avait été tellement épique que là je ne trouvais rien à vous dire de bien intéressant…

Et puis il y a eu ce film, Le sel de la terre. (Je n’avais pas eu le temps d’aller le voir au cinéma quand il est sorti mais je remercie les Oscars car grâce à eux, mon cinéma MK2 adoré l’a ressorti). Après avoir vu ce chef-d’œuvre, retraçant l’histoire et les photographies de Sebastião Salgado, j’ai trouvé l’envie d’écrire cet article sans pour autant avoir trouvé l’inspiration…  Étrange sensation…

Le film commence par une phrase que j’ai trouvée tellement belle et vraie : « un photographe est quelqu’un qui écrit avec la lumière ». J’ai alors eu en tête mes images de Sidi Bou Saïd, première chose que j’ai vu en Tunisie. Puis il y a eu ses photographies, ses portraits intenses et magnifiques, réalisés au fil de ses voyages et projets : Autres Amériques, Exodes, Genesis, … Et là je me suis dit qu’il manquait une chose à mon court séjour : des portraits. Ma prochaine mission lors de mon prochain voyage (qui arrive à grand pas) sera donc de revenir avec plus de portraits, plus de vie!

Bien évidemment j’ai tout de même des choses à partager sur ce que j’ai pu découvrir à Tunis. Le voyage a encore été très bref, il faudrait peut-être que je songe à un prochain voyage de mon choix et non une destination imposée par le boulot pour pouvoir en profiter un peu plus !!!

Pour ne rien oublier de ce séjour tunisien, j’ai pris soin de noter mes impressions dans un joli carnet de voyage que l’on m’a offert à Noël. J’ai donc choisi de vous retranscrire quelques-unes de mes réflexions notées sur le moment …

tunis1

/// Départ : Paris \\\

 A l’heure où votre ventre à hâte de voir ce que la compagnie aérienne vous réserve comme déjeuner d’exception (ou pas).

/// Destination : Tunis \\\

La découverte de la Tunisie : Jour 1.

La Tunisie, ce n’est pas un pays que je connais vraiment au fond. Je le connais à travers les actualités, sa révolution de 2011, les récits touristiques que l’on a pu me faire mais ça s’arrête là.

Ce que j’ai appris avec le fait de voyager pour le travail (et que j’ai très vite adopté) c’est la notion de « voyage ». Il n’y a plus ce coté touristique (souvent typique des vacances) où l’on se renseigne sur le pays, les sites incontournables, les lieux où manger, … Là, on se laisse guider. On découvre (ou non) selon la situation, le lieu, l’heure de la journée,… Avec mes derniers voyages, je crois que je ne partirais plus à l’étranger de la même façon qu’avant.

Gilbert Keith Chesterton a dit « le voyageur voit ce qu’il voit, le touriste voit ce qu’il est venu voir »; c’est désormais ainsi que je veux découvrir le monde, comme un voyageur et non comme un touriste.

Alors bien sûr, dans le cas présent, partir pour le travail implique que l’on ne voit qu’une infime partie des lieux (voir rien du tout) mais c’est l’occasion d’apercevoir un nouveau pays pour éventuellement y revenir … comme ce fut le cas pour la Guyane! 

A peine sortie de l’avion, j’étais en route pour Sidi Bou Saïd. De jolies ruelles pavées, des façades d’un blanc éclatant ornées de balcons, persiennes et portes d’un bleu majestueux digne du bleu majorelle d’Yves Saint Laurent. Je me suis sentie un peu comme en Crête et la présence de nombreux chats errants n’a fait qu’accentuer cette sensation. Le soleil commençait juste à se coucher ce qui ne faisait que donner encore plus de charme à ce village. Je suis restée émerveillée face à ces couleurs, ces jeux de lumières, à l’artisanat local, …

Premier contact avec Tunis : jour 2.

Étrangement, je me suis sentie beaucoup plus à l’aise à Tunis qu’à Yaoundé…! Pour ce qui est de la ville, du peu que j’ai pu en voir ce n’était pas très enthousiasmant malheureusement. Il semblerait que depuis la révolution beaucoup de choses aient changées (logique!) dont une en particulier : le ramassage des poubelles. Les ordures envahissent les plages ainsi que les trottoirs de Tunis, obligeant les gens à marcher sur la route au milieu de la circulation. C’est tellement dommage; dans le centre ville on s’attend presque à croiser des rats se disputant les poubelles avec les chats errants. Sans cela, on serait surement plus attentifs aux beautés de la ville.

Les délices de Tunis: jour 3.

Si ces deux journées, ne m’ont pas vraiment permis de découvrir les charmes architecturaux de Tunis, mon estomac lui a très largement apprécié la Tunisie. Fricassé, bocadillo, fruits de mer, salade mechouia, … le dernier dîner a bien évidemment été l’occasion de goûter un couscous tunisien en plein cœur de la médina. j’aurai aimé avoir le temps de m’y promener en journée. Une prochaine fois peut-être…

/// Les adresses que j’ai testé \\\

J’ai mangé …

* au Dar El Jeld

Derrière une superbe porte cachée au cœur de la Médina se cache un lieu éblouissant ! Je vous recommande clairement d’aller y manger un couscous (ou autre) si vous êtes de passage à Tunis. Bien que la spécialité tunisienne soit le couscous au poisson, je me suis contentée d’un couscous au légumes ! Le cadre est splendide, le service impeccable, et les plats excellents.

Dar El Jeld – 5 rue Dar El Jeld, Tunis 

* au El Walima

Comment vous dire que quand j’ai vu « l’entrée » arriver j’ai cru que je ne pourrais plus rien avaler pendant 3 jours! Mais c’était tellement bon qu’il fallait bien se sacrifier…

El Walima – Rue du Liban (Rue de masquat), Tunis

J’ai bu un verre …

* à l’Hotel Plaza Corniche

Le service n’y est pas extraordinaire mais le cadre est très sympa, et il faut avouer que vous ne pouvez pas boire une bière n’importe où à Tunis…!

Hôtel Plaza Corniche – 22, rue du Maroc – La Marsa

 J’ai dormi …

* à l’Hotel Belvédère Fourati

Les chambres sont très correctes, le qualité de service est un peu aléatoire mais les gens sont très chaleureux et accueillants.

belvedere1

Hôtel Belvédère Fourati – 10 Avenue des Etats-Unis d’Amérique, Tunis

A très vite pour de nouvelles aventures au mondial du tatouage puis … au Maroc !!!

|PHOTOGRAPHY| mon Fujifilm XM1, mon Iphone & moi |SIDI BOU SAID| Retrouvez toutes mes photos ici

Et vous, qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s