{ baby traveler }

Hello mes ptits dreamers,

Une fois n’est pas coutume nous allons parler bébé aujourd’hui…

Lorsque l’on recherche des conseils sur le net pour voyager avec un bébé, on nous donne tout un tas de conseils et astuces : commencer par de grands weekend, être seuls pour prendre nos marques,… ; il vaut mieux ne pas le faire voyager trop vite car il ne faut pas perturber son rythme et ses habitudes ; privilégiez la voiture car cela berce le bébé,… A mon sens, c’est très bien de regarder, de se renseigner, de prendre en note les conseils mais toute la question du voyage avec un bébé reste très subjective ! C’est un peu comme quand on vous dit, à partir de x mois, bébé va commencer ceci ou cela, mais chaque bébé est différent. Pour le voyage c’est pareil ! Chaque bébé est différent, chaque voyage est différent également. La seule chose que vous allez pouvoir contrôler c’est comment bien vous organiser pour votre voyage.

De mon côté, mon petit monsieur aura parcouru environ 39 000 kms, vu 5 pays, vécu 14 décollages/atterrissages, essayé la plupart des transports possibles : avions, trains, voiture, bus, tram, métro … je pense qu’il ne lui manque plus que les 2 roues. Tout cela entre ses 2ème et 9ème mois ! C’est déjà pas mal je trouve.

Je vais me concentrer sur l’avion pour le moment car c’est selon moi le mode de transport qui a le plus de particularité. Bien sûr, je vous expose là mon expérience personnelle, chacun s’organise et voyage à sa façon.

J’ai clairement une préférence pour l’avion ou le train ! Cela peut sembler plus compliqué que la voiture mais au final, lorsque bébé ne dort pas et que vous voulez le bercer ou le promener, c’est quand même beaucoup plus facile de se lever dans un train que dans une voiture.

Les contrôles de sécurité ne sont d’ailleurs pas beaucoup plus compliqué avec un bébé, je recommande vivement le porte-bébé par contre. J’ai commencé avec l’écharpe de portage et continué avec un porte-bébé physiologique : c’est l’idéal pour ne pas s’encombrer d’une poussette (même si vous pourrez la mettre en soute gratuitement selon votre compagnie).

Les bagages :

Pour la plupart des voyages j’ai plus ou moins adopté la même technique, 1 sac à langer + des trousses. Oui je suis un peu une maniaque de la trousse… pour mon dernier voyage, j’en comptais au moins 3 dans mon sac à main (grand sac à main) : 1 pour des couches + lingettes/coton pour le voyage, 1 avec les papiers d’identité, une avec la nourriture nécessaire au voyage, …

Dans le sac à langer, qui lui reste en cabine avec moi (j’ai toujours peur qu’on me perde un bagage !), je mets les vêtements, langes, tapis à langer de voyage, produits « santé » type doliprane et Cie., quelques couches supplémentaires, quelques jouets pour le voyage, tétines si nécessaire,… Il n’est pas inutile de prévoir un tee-shirt/pull de rechange en cas de petit pot sauvage.

Je fais généralement en sorte de mettre le maximum de choses vitales dans le sac à langer et le moins important dans nos bagages. Je pars également du principe qu’en cas d’oubli ou de perte, la plupart des choses peuvent être achetées sur place.

Le rythme/les repas :

Effectivement bébé peut voir son rythme un peu perturbé lors des voyages mais vous avez la possibilité de gérer certains points pour limiter les dégâts. Garder le même rythme de repas est déjà selon moi une bonne base. Que vous allaitiez ou que vous ayez à préparer des biberons/petits pots, il est finalement facile de s’adapter (dans l’avion ou le train vous pouvez demander à faire réchauffer, en voiture pensez au chauffe biberon avec prise qui se branche sur un allume-cigare), il faut juste anticiper un peu plus les choses. Evitez d’attendre le dernier moment, quand bébé est juste affamé et se met à hurler ! Vos compagnons de voyage vous en seront reconnaissants.

Prévoyez un petit biberon d’eau ou une tétée au moment du décollage et de l’atterrissage pour éviter que bébé ait mal aux oreilles. Dans mon cas, la tétine semble suffire désormais.

Pas d’inquiétude, les bouteilles d’eau (en nombre raisonnable) et produits alimentaires pour les bébés passent les contrôles de sécurité. Ils subiront par contre un test supplémentaire.

Le dodo :

L’avantage des longs vols c’est que vous pouvez avoir un berceau dans l’avion. Voyager avec un bébé vous assure généralement une place qui soit adaptée mais je ne peux que vous conseiller d’appeler la compagnie au moment de la réservation pour vous en assurer. Par chance, que les vols soit de jour ou de nuit, avec berceau ou sur nous, notre petit monsieur a toujours très bien dormi.

Une fois à destination, nous avons eu tendance à nous adapter selon la durée du séjour et selon l’âge de bébé. Plusieurs solutions sont possibles : lit-parapluie (qui peut éventuellement passer en soute gratuitement), co-dodo, lit d’hôtel dédié sécurisé avec des coussins dans lequel on a posé un cocoonababy, ou encore mon préféré ce que j’appelle la tente quechua pour bébé (autrement dit les lits nomades). Pour notre dernier voyage, on a utilisé la tente Ludi, c’était parfait! Dans ce cas précis, c’est plutôt à vous de voir selon vos habitudes et selon si vous voulez voyager plus ou moins léger.

Et pour ce qui est des micro-siestes, une fois encore le porte-bébé est idéal.

 

Vous l’aurez donc compris et je le répète, il n’est pas du tout impossible de voyager avec un bébé, il faut juste s’organiser un peu et respecter le rythme de bébé autant que possible…

A très vite pour le récit de nos aventures à Miami!

Et vous, qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s