Food

{ Petit pois – carotte }

petitspots

Hello mes ptits gourmands,

Rassurez-vous je ne vais pas me transformer en maman blogueuse mais j’ai décidé de publier tout ce qui répond aux questions que je me pose et pour lesquelles il n’y a jamais une seule réponse standard sur le net.

Devenir maman m’a obligé à faire pleins de recherches pour combler mes lacunes et, dans ce cas, internet est notre ami bien sur. J’avoue que je ne me suis pas encombrée de milliers d’ouvrages sur la grossesse, les prénoms, le développement de bébé, … A vrai dire je n’en ai acheté que deux à savoir : les cahiers des paresseuses version grossesse et jeune maman. Ça donne une petite touche humoristique à tout le stress de ces nouvelles expériences (MP si tu me lis…)!

Bref, inévitablement, au bout de quelques mois la question des petits pots apparaît – oui car figurez-vous que je ne peux pas le nourrir de pancakes mon ptit monsieur! le drame! –  et comme toute maman pleine de bonnes intentions j’ai voulu me lancer dans la création de mes propres petits pots pour bébé. Combien de temps je vais tenir avant d’envahir les rayons du supermarché, là est la question! J’ai cherché dans des livres, sur internet, … et au final j’ai un peu fait les choses à ma façon… Comme d’habitude en fait!

Je vous propose donc les 3 premières recettes que j’ai pu tester et comment s’organiser pour la conservation… Attention, je ne suis ni une experte de la nutrition ni pédiatre ou je ne sais quoi. Je me base donc sur tout ce que j’ai pu récolter comme infos autour de moi (internet, médecin, amies,…) et sur ce que le ptit monstre a dévoré. Ce sont là ses premières découverte,s j’attends encore quelques jours pour élaborer des mélanges de saveurs gourmands et croquants !

 

Ma purée de carotte – waouh l’originalité!

Ingrédients pour 5 petits pots : 500g de carottes (je ne préciserai pas bio ou non, là c’est vous que ça regarde!)

Préparation: Éplucher et couper les carottes en morceaux – Recouvrir d’eau dans une casserole et laisser cuire 15min à partir du moment où l’eau se met à bouillir. Égoutter en conservant le jus de cuisson. Mixer vos carottes et ajouter progressivement du jus de cuisson jusqu’à obtenir la texture souhaitée.

Conservation : 3 jours au frigo – 4 semaines au congélateur. Pour la congélation vous pouvez adopter l’option bac à glaçons (pour des gros glaçons) qui permet de décongeler en petites quantités.

carotte

Télécharger la fiche recette

 

Ma purée d’haricots verts

Ingrédients pour 5 petits pots : 500g de haricots vert

Préparation: Équeutez les haricots – Recouvrir d’eau dans une casserole et laisser cuire 10min à partir du moment où l’eau se met à bouillir. Égoutter en conservant le jus de cuisson. Mixer vos haricots et ajouter progressivement du jus de cuisson jusqu’à obtenir la texture souhaitée.

Conservation : 3 jours au frigo – 4 semaines au congélateur. Pour la congélation vous pouvez adopter l’option bac à glaçons (pour des gros glaçons) qui permet de décongeler en petites quantités.

haricots

télécharger la fiche recette

 

Mon smoothie pastèque – Pour le dessert! Le top quand il fait chaud et c’est à partager en famille en plus !

Ingrédients : 1 demi-pastèque

Préparation: Couper la pastèque en morceaux en veillant à bien enlever les pépins. Mixer et le tour est joué.

Conservation: Le jour même c’est meilleur!

pastèque

 

Une fois que nous aurons testé les ingrédients au naturel, on testera les recettes un peu plus élaborées. Vivement que je me lance dans des petits pots carotte/cumin, petit pois/menthe ou mangue/passion…

Si vous avez des conseils, astuces ou même des questions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

|PHOTOGRAPHY| Mon Canon et moi |INSTAGRAM| @_marionh_

{ repas de fête aux agrumes }

Hello mes petits gourmands,

Si votre ventre ne crie pas encore stop après tout le foie gras et le saumon que vous avez avalé pendant les fêtes, laissez-moi vous proposez une idée repas si vous avez envie de vous faire plaisir!

Si vous prévoyez de cuisiner pour le réveillon du nouvel an ça pourra peut-être vous être des plus utiles !

Au menu donc un festival d’agrumes ! Magret de canard aux amandes et aux clémentines puis charlotte au champagne  et au pamplemousse. Pour l’entrée je vous laisse réfléchir un peu mais pourquoi pas des petits toasts saumon/poires agrémentés de billes de pamplemousse… je les ai testé pour un brunch de Noël et c’était extra !

Commençons par l’entrée : Bouchées poire-saumon

brunchnoel

 La liste de course pour 2 personnes :

1 poire mûre mais assez ferme 

1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre 

1 cuillère à café de sucre de canne

2 tranches de saumon assez fines 

1 concombre

Toast ou pain grillé

Poivre  

Pour la déco : Œufs de saumon ou billes de pamplemousse (au rayon saumon fumé et autres – facultatif)

 

Votre job :

 

Pelez les poires et les couper en fines tranches. Faites les revenir quelques minutes dans une poêle avec le vinaigre de cidre, le sucre et le poivre puis laissez refroidir.

 Découpez le concombre en tranches et le saumon en morceau de taille équivalente à vos tranches de poires et concombre.

 Déposez sur votre pain grillé une rondelle de chaque ingrédient puis ajoutez les billes pour la décoration. Réservez au frais.

* * * * *

Passons au plat : Magret de canard aux amandes et clémentines

magretclementines

 La liste de course pour 2 personnes :

60g de sucre en poudre + 1 c à soupe

6cl de vinaigre de cidre

20cl de jus de clémentines

1 bouillon cube de volaille

4 clémentines

20g d’amande

Romarin, Sel, Poivre

2 magrets

10g de beurre

de la ficelle à rôti 

Votre job :

Réalisez un caramel ambré dans une poêle avec les 60g de sucre puis déglacez au vinaigre et laissez réduire 5min sur feu doux jusqu’à obtention d’une consistance sirupeuse.

Versez le jus de clémentine et laissez réduire aux ¾,puis émiettez le bouillon cube et laissez réduire 10min environ. Conservez la sauce obtenue.

Préchauffez le four à 180°C.

Faites dorer les amandes à sec dans une poêle quelques minutes. Saupoudrez 1 càs de sucre en poudre et laissez caraméliser 2 minutes.

Laissez les tiédir sur une feuille de papier sulfurisé puis concassez-les.

Quadrillez la peau des magrets au couteau. Salez et poivrez la chair puis parsemez l’un des 2 magrets d’amandes concassées. Recouvrez le magret avec le 2ème et ficelez-les en rôti.

Faites les cuire environ 20min selon la cuisson désirée et préparez les clémentines pendant ce temps.

Épluchez les clémentines et détachez les quartiers. Faites chauffez le beurre dans une poêle et faites revenir 5min les quartiers de clémentines avec le romarin. Salez, poivrez.

Tranchez le rôti de magret et servez avec les clémentines poêlées et la sauce aux clémentines.

* * * * *

Et pour finir, le dessert : Charlotte au champagne et au pamplemousse

charlottepamplemousse

 La liste de course pour 2 personnes :

1 paquet de biscuits roses de Reims

12cl de champagne rosé

80g de sucre semoule (60+20)

2 jaunes d’œufs

4 feuilles de gélatine

20cl de crème liquide entière très froide

1 pamplemousse non traité

1 gousse de vanille

 

Votre job :

Faites ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide.

A l’aide d’un fouet électrique, montez la crème en chantilly. Grattez l’intérieur de la gousse. Dans une casserole au bain-marie, battez au fouet électrique les jaunes, 60g de sucre, les graines de vanille, et continuer hors du feu de fouetter jusqu’à refroidissement.

Faites fondre la gélatine essorée dans le champagne tiède et incorporez-la au mélange jaune-sucre. Enfin, incorporez délicatement la crème chantilly. Réservez au frais. Pelez le pamplemousse à vif et prélevez les quartiers. Mettez-les dans une casserole avec 20g de sucre, faites compoter sur feu doux jusqu’à obtenir la consistance d’une marmelade.

Imbibez les biscuits sur une face dans le champagne et disposez-les dans votre plat.

Étalez une couche de marmelade et la mousse de champagne par-dessus. Lissez la surface et recouvrez de film alimentaire. Vous pourrez si vous le souhaitez décorez au dernier moment avec quelques copeaux de chocolat ou tout ce qui vous fait plaisir. Laissez reposer au moins 3h.

Je compte  bien tester cette recette avec une purée de mangue-passion à la place du pamplemousse …

Et voilà! Il ne me reste plus qu’à vous dire: régalez-vous bien, passez un bon réveillon et à l’année prochaine !

 

{ (mc)Happy Day }

Hello mes ptits mcdreamers,
Que celui qui n’a jamais travaillé dans un mcdo pendant ses études lève la main!

En ce qui me concerne je plaide coupable, j’ai passé quelque temps chez Ronald et j’avoue en garder un excellent souvenir. Travailler chez mcdo c’est un peu comme appartenir à une société secrète … enfin c’était comme ça chez moi! Il y a ce langage que seuls les initiés peuvent comprendre : passer la mop dans le lobby, sortir des oignons rdv du positif, surveiller les timers dans la prod,… Il y a le bizutage des petits nouveaux et celui de ceux qui s’en vont vers d’autres horizons,… et il y a toutes les soirées et les potins ! Les collègues deviennent très vite comme une seconde famille, la preuve la marraine de mon pti monsieur fraîchement né est l’une de mes anciennes collègues !

Mais bon si je vous parle de mcdo ce n’est pas à cause d’un élan de nostalgie mais pour vous parler d’une bonne action! La McHappyDay!

Et oui le 25 novembre c’est la McHappy Day soit une opération de collecte de fonds, organisée chaque année par McDonald’s. Cette campagne a lieu de façon simultanée dans 20 pays d’Amérique latine et de la Caraïbe. Elle existe depuis 1997 et a été organisée pour la première fois aux Antilles-Guyane en 2001.

Alors pourquoi cette collecte ? Son but est de soutenir les drépanocytaires en Guyane. La drépanocytose* est une maladie répandue, particulièrement fréquente dans les populations des Antilles-Guyane. C’est la première maladie génétique en France.

Le principe de cette journée est donc de sensibiliser les gens sur cette maladie souvent mal connue, de faire connaître les partenaires et associations qui luttent contre la maladie mais bien sûr aussi de collecter des fonds pour aider cette lutte.

Dés le début de l’opération McHappy Day, vous avez plusieurs façons de faire un don :

Sur internet : www.jaifaitungeste.fr

– En achetant une main virtuelle à 1€

– En faisant un don

En restaurant :

– En achetant une main autocollante à 1€

– En faisant un don dans les tirelires près des caisses

– En achetant un sandwich ou un menu Big Mac

L’intégralité de ces ventes sera reversée à l’association soutenue par la McHappy Day à savoir Femmes en Devenir pour ce qui concerne la Guyane et aura lieu le 25 novembre.
Je compte donc sur vous pour venir manger un big mac ce jour là ou à défaut de faire un don d’ici là!

{ cannelés passion }

Hello mes ptits dreamers,

Pour continuer dans ma lancée « passionnée », je me suis lancée dans la confection de cannelés (le traditionnel cannelé bordelais) auquel j’ai ajouté du fruit de la passion!

N’allez pas croire que c’est le seul fruit qui existe en Guyane mais je crois qu’après la mangue et les fruits rouges, c’est le fruit qui m’inspire le plus. J’envisage malgré tout de concocter quelque chose à base de pitawa (fruit du dragon) mais je ne sais pas encore quoi… Si vous avez des idées à me suggérer je suis preneuse!

Voici donc la recette de cannelés (volée à ma maman) à laquelle j’ai ajouté du maracuja.

La liste de courses:

2 gousses de vanille (ou extrait)

1/2 L de lait

3 œufs

3 jaunes d’œufs

300 g de sucre en poudre

30 g de beurre

100 g de farine

75 g de maïzena

10 cL de rhum (vous pouvez le remplacer par de l’extrait d’amande amère par exemple pour une version sans alcool)

2 fruits de la passion (facultatif)

Commencez par verser le lait dans une casserole avec les gousses de vanille et le faire frémir. Laissez tiédir et en attendant battre vos 3 œufs entiers et faire fondre le beurre.

Retirez les gousses de vanille puis ajouter successivement en remuant doucement sans interruption: les œufs entiers préalablement battus, les jaunes, le sucre, le beurre fondu, la farine, la maïzena et le rhum.

Ajoutez la pulpe des fruits de la passion.

Réservez au frigo pendant 12 h.

Remplir vos moules au 3/4 (les graisser au préalable si ce ne sont pas des moules en silicone) et faire cuire pendant 1 h à 180°C. Surveillez à mi-cuisson et recouvrir d’alu si les cannelés commencent à prendre trop de couleur… En ce qui me concerne je n’ai pas été assez rapide et ils ont bien « doré » !!

Une fois sortis du four, démoulez et dégustez tièdes ou froids !