dreamlivenjoy

{ un nouveau regard }

Il était une fois… un nouveau regard!

Derrière cette photo anodine de ma toute dernière paire de lunette, il y a une (longue?) histoire que j’aimerai vous raconter aujourd’hui.

Revenons 2 ans en arrière… je me préparais alors à partir en Guyane… accro du shopping que j’étais, j’avais envie de trouver une jolie paire de lunettes pour lutter contre le soleil sud-américain. Mon choix c’était alors porté sur une paire de chez Jimmy Fairly (ne me demandez pas le modèle, je ne m’en souviens plus!) que je porte toujours d’ailleurs !

Comme vous le savez sûrement, la Guyane est désormais derrière nous et c’est par un heureux hasard que « Jimmy Fairly » m’a contacté seulement quelques jours après notre retour pour me proposer de passer en boutique.

Bien que je ne sois pas du genre à voir des signes partout, j’ai trouvé ça tout de même assez symbolique… C’était un peu comme si la période guyanaise était terminée et qu’il me fallait désormais trouver la paire de lunette qui lancerait cette (nouvelle) aventure parisienne.

Quitter Paris n’avait pas été facile mais paradoxalement il est tout aussi difficile d’y revenir.

Tant de choses se sont passées pendant ces 2 années : un rythme de vie différent, un travail différent, un bébé!,… que je ne vois plus vraiment Paris de la même façon. Est-ce dû à mes nouvelles lunettes…? Je ne pense pas!

Je n’ai encore pas réussi à retrouver ce Paris d’avant que j’aimais tant, je ne sais pas vraiment si je le retrouverais et je pense qu’il ne sera plus jamais le même mais je tente chaque jour de me réadapter à la foule, au bruit, au rythme, aux odeurs !… C’est un nouveau Paris tout simplement et je suis certaine qu’il est rempli de jolies choses à découvrir.

Bref j’avais seulement envie de vous parler de mon retour et de cette nouvelle vie parisienne que nous découvrirons à 3 désormais.

Les lunettes n’étaient en fait qu’un prétexte mais un joli prétexte non?!

Et vous, avez-vous déjà vécu ce type de situation?

{ The Keys }

Hello mes ptits dreamers,

Dans la continuité de Miami Beach, je vais vous parler du summum de notre dernier voyage, à savoir : les Keys!
Je suis tombée amoureuse de ces îles que je suis bien loin d’avoir entièrement explorées !
Les Keys, si vous ne connaissez pas, c’est en fait un archipel situé à l’extrémité de la Floride composé d’un milliers d’îles reliées par un pont interminable. Certaines îles ne sont toutefois pas accessibles par la route.

Le point de départ de ce petit paradis est Key Biscane, qui est encore rattaché au continent, puis une quarantaine de pont plus tard, c’est Key West qui vous accueillera!

Cette ville… comment ne pas craquer?! On y a une sensation de vacances, de détente,… comme si tout le monde y était en vacances; pourtant des gens y vivent et y travaillent! Nous n’y sommes pas restés longtemps (malheureusement) et nous aurions pu y voir encore pleins de choses mais sachez qu’il y en a pour tous les goûts.

Jolies plages, galeries d’art, musées, spot de plongées, shopping, bar, restaurants, … j’ai comme l’impression qu’on ne peut pas s’ennuyer là-bas.

Nous n’avions pas vraiment de but pour notre visite, hormis la maison d’Hemingway que je voulais absolument voir ! Nous avons donc déambulé dans les petites rues du centre-ville pour nous imprégner de cette ambiance tellement particulière qui fait la particularité de Key West.

 

 

De Key Largo à Key West

Première consigne

S’arrêter autant que possible sur le chemin, pour profiter de chaque île. N’hésiter pas à vous arrêter dans les Visitors Center pour récupérer de la documentation ou des informations sur les lieux.

Où dormir?

  • Key Colony Beach Motel

Situé à Key Colony Beach, cet hotel vous permettra de faire une pause si vous ne voulez pas faire la route sans arrêt entre Miami et Key West! Bon rapport qualité-prix compte tenu des prix pratiqués dans les Keys, il dispose de sa propre plage qui vous permettra d’admirer au calme le lever du soleil. La décoration ne sera peut-être pas au goût de tous par contre…

Les soirées semblent assez calmes dans le coin mais vous pourrez aller boire un verre au Sparky’s Landing qui est juste à coté pour vous divertir et profiter de la vue sur le chemin.

 

  • Oceans Edge Key West Hotel & Marina

Dans un registre un peu supérieur, cet hôtel saura vous accueillir à la perfection. Un peu à l’écart du centre de Key West, le cadre y est superbe aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’hôtel !

A ne pas manquer à Key West

  • Ernest Hemingway home & museum

 

  • Southernmost point

Lieu touristique par excellence, je vous recommande d’y aller tôt le matin si vous voulez y être tranquille et éviter la foule de touristes qui enchaînent les photos de famille devant la borne qui marque le point le plus au sud des Etats-Unis, à environ 150 km des côtes cubaines. Techniquement, ce « monument » n’est pas à l’emplacement exact où il devrait être mais bon, à quelques kilomètres près, on ne va pas leur en vouloir!

Bien évidemment,indépendamment de ces attractions incontournables, il faudra également que vous alliez manger une « key lime pie », prendre un bain de soleil à Higgs Beach, vous perdre dans les rues, … mais aussi voir les dauphins (je vous en reparlerai plus longuement très vite) , faire du snorkelling, … Bref il y a tellement de choses à faire que je ne pourrais pas tout citer.

 

Un en-cas ou un verre entre 2 visites

  • DJ’s Clam Shack

Nous nous y sommes arrêtés par hasard, mais je retiendrais cette adresse à l’accueil parfait où j’ai mangé mon premier Maine lobster roll.

  • Duval street

Impossible de passer à coté des dizaines de bars qui occupent les rues de Key West! Vous ne pourrez qu’y trouver celui qui vous convient. A la tombée de la nuit, les rues prennent une tout autre dimension…

Vous l’aurez compris si vous prévoyez un voyage en Floride, ne passer pas à côté des Keys. Je rêve déjà d’y retourner même si pleins d’autres destinations m’attendent avant!

À bientôt pour de nouvelles aventures…

|PHOTOGRAPHY | Mon Canon, mon Fujifilm et moi |INSTAGRAM| @_marionh_

 

{ Petit pois – carotte }

petitspots

Hello mes ptits gourmands,

Rassurez-vous je ne vais pas me transformer en maman blogueuse mais j’ai décidé de publier tout ce qui répond aux questions que je me pose et pour lesquelles il n’y a jamais une seule réponse standard sur le net.

Devenir maman m’a obligé à faire pleins de recherches pour combler mes lacunes et, dans ce cas, internet est notre ami bien sur. J’avoue que je ne me suis pas encombrée de milliers d’ouvrages sur la grossesse, les prénoms, le développement de bébé, … A vrai dire je n’en ai acheté que deux à savoir : les cahiers des paresseuses version grossesse et jeune maman. Ça donne une petite touche humoristique à tout le stress de ces nouvelles expériences (MP si tu me lis…)!

Bref, inévitablement, au bout de quelques mois la question des petits pots apparaît – oui car figurez-vous que je ne peux pas le nourrir de pancakes mon ptit monsieur! le drame! –  et comme toute maman pleine de bonnes intentions j’ai voulu me lancer dans la création de mes propres petits pots pour bébé. Combien de temps je vais tenir avant d’envahir les rayons du supermarché, là est la question! J’ai cherché dans des livres, sur internet, … et au final j’ai un peu fait les choses à ma façon… Comme d’habitude en fait!

Je vous propose donc les 3 premières recettes que j’ai pu tester et comment s’organiser pour la conservation… Attention, je ne suis ni une experte de la nutrition ni pédiatre ou je ne sais quoi. Je me base donc sur tout ce que j’ai pu récolter comme infos autour de moi (internet, médecin, amies,…) et sur ce que le ptit monstre a dévoré. Ce sont là ses premières découverte,s j’attends encore quelques jours pour élaborer des mélanges de saveurs gourmands et croquants !

 

Ma purée de carotte – waouh l’originalité!

Ingrédients pour 5 petits pots : 500g de carottes (je ne préciserai pas bio ou non, là c’est vous que ça regarde!)

Préparation: Éplucher et couper les carottes en morceaux – Recouvrir d’eau dans une casserole et laisser cuire 15min à partir du moment où l’eau se met à bouillir. Égoutter en conservant le jus de cuisson. Mixer vos carottes et ajouter progressivement du jus de cuisson jusqu’à obtenir la texture souhaitée.

Conservation : 3 jours au frigo – 4 semaines au congélateur. Pour la congélation vous pouvez adopter l’option bac à glaçons (pour des gros glaçons) qui permet de décongeler en petites quantités.

carotte

Télécharger la fiche recette

 

Ma purée d’haricots verts

Ingrédients pour 5 petits pots : 500g de haricots vert

Préparation: Équeutez les haricots – Recouvrir d’eau dans une casserole et laisser cuire 10min à partir du moment où l’eau se met à bouillir. Égoutter en conservant le jus de cuisson. Mixer vos haricots et ajouter progressivement du jus de cuisson jusqu’à obtenir la texture souhaitée.

Conservation : 3 jours au frigo – 4 semaines au congélateur. Pour la congélation vous pouvez adopter l’option bac à glaçons (pour des gros glaçons) qui permet de décongeler en petites quantités.

haricots

télécharger la fiche recette

 

Mon smoothie pastèque – Pour le dessert! Le top quand il fait chaud et c’est à partager en famille en plus !

Ingrédients : 1 demi-pastèque

Préparation: Couper la pastèque en morceaux en veillant à bien enlever les pépins. Mixer et le tour est joué.

Conservation: Le jour même c’est meilleur!

pastèque

 

Une fois que nous aurons testé les ingrédients au naturel, on testera les recettes un peu plus élaborées. Vivement que je me lance dans des petits pots carotte/cumin, petit pois/menthe ou mangue/passion…

Si vous avez des conseils, astuces ou même des questions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

|PHOTOGRAPHY| Mon Canon et moi |INSTAGRAM| @_marionh_

{ bienvenue à bord }

voile7

Hello mes petits dreamers,

Le Vendée globe vient de se terminer – bravo Armel Le Cleac’- alors pour fêter ça je me suis dit que j’allais vous montrer un peu de voile !

Et oui, en Guyane, il y a un club nautique bien évidemment du coup le weekend dernier on est parti faire notre baptême de voile. Enfin, quand je dis nous en fait moi je suis restée avec mini-monsieur sur la terre ferme pour faire les photos et monsieur est parti jouer les marins. Je dois avouer que je ne suis pas une grande fan d’eau du coup l’excuse du bébé était parfaite !

Le club nautique devrait probablement réitérer des baptêmes tels que celui ci prochainement donc si vous êtes en Guyane n’hésitez pas et en attendant voici quelques photos de la sortie. Malheureusement il faisait un peu gris et il n’y avait pas assez de vent mais comme ça nous aurons une excuse pour y retourner un jour de ciel bleu…

voile6

 

voile2

voile8

voile1

 

Plus d’informations: club nautique La Pirogue

 |PHOTOGRAPHY| Mon Canon et moi |INSTAGRAM| @_marionh_