Exposition

{ get out of my mind, get out of this room }

inside2

Cette phrase vous restera inévitablement en tête lorsque vous sortirez de l’exposition Inside du Palais de Tokyo.

Je ne dirais pas que je suis sortie de cette expo métamorphosée et en ayant eu l’impression d’avoir réalisé une introspection digne d’une séance de psychanalyse mais c’est une expérience à tenter, j’en suis convaincue.

Inside vous invite à une véritable traversée introspective à la fois physique et psychique. Chaque installation est une métaphore, très souvent assez poétique, qui vous incite à sonder votre propre esprit. Vous pourriez même avoir à affronter certaines peurs en y entrant.

Un refuge en bois dans lequel il pleut en continu, un organisme géant en scotch (qui pour moi vous donne la sensation de renaître si vous le faites en fin d’exposition), une traversée de miroirs, une pièce vide qui vous invite à vous libérer l’esprit pour en trouver la sortie… et cette autre pièce vide, dans laquelle résonne en boucle ces mots « get out of my mind, get out of this room », comme pour vous libérez de ce que vous venez de vivre, de ce que vous avez pu ressentir ou tout simplement vous inviter à sortir de l’exposition! Mais même une fois les installations derrières vous, vous ne serez pas convaincu d’en avoir totalement fini car comme le disent les formules philosophiques de l’artiste Jean-Michel Alberola : « la sortie est à l’intérieur »…

inside1

inside3

 Retrouvez mes photos de l’exposition en cliquant ici et pour plus d’informations c’est ici.

  |PHOTOGRAPHY| mon IPhone & moi | FOLLOW ME | on Instagram / on Tumblr for more photos

{ inspirations }

dvn2

« Le plus important est que mes vêtements procurent une émotion »

Il y a des artistes, des créateurs, … que je suis avec attention et dès qu’un événement a lieu ou qu’une exposition se profile, je ne manque pas de noter scrupuleusement la date dans mon agenda ! Et bien évidemment, comme beaucoup de monde (ou bien suis-je en fait la seule?), je n’ouvre jamais le dit agenda et rate bien souvent ce que je ne voulais surtout pas louper.

Mais parfois, c’est l’exposition qui vient à moi et ce fut le cas pour celle-ci : Dries Van Noten – Inspirations.

Dries Van Noten c’est un créateur belge que je connaissais bien évidemment de nom, je voyais les collections passer, mais je ne m’étais jamais attardé plus en détails sur son travail. C’est en fait l’affiche de l’exposition qui m’a tout d’abord interpellée. Un podium « en or » plongé dans le noir sur lequel défile un mannequin. J’ai trouvé cette photo tellement parfaite et magnifique que j’ai eu envie d’en découvrir plus. On était alors en avril, l’exposition durait jusqu’en août, pas de quoi se presser donc… Les semaines ont passées, les vacances sont arrivées, et j’ai oublié tout ça. C’est en allant prendre un train au début du mois que je suis à nouveau tombée sur l’affiche et là que vois-je : Prolongations jusqu’au 2 novembre ! Je me suis tout de suite dit que c’était parfait, que j’avais encore tout le temps d’y aller sauf que je me connais, je savais que j’allais encore y penser quelques jours puis oublier… Je m’y suis donc précipitée le weekend suivant et là, je suis loin d’avoir été déçue.

C’est une exposition qui mérite vraiment qu’on ne passe pas à coté ! Le musée des Arts décoratifs a en fait proposé à Dries Van Noten de confronter ses collections aux pièces appartenant au musée. Il a saisi l’occasion pour y présenter non pas seulement ses propres créations mais son processus créatif, ses sources d’inspirations. C’est un créateur atypique qui manie avec rigueur et précision le mélange des matières, des couleurs, des imprimés, … Sous une lumière tamisée, assez sombre, vous retrouverez de façon très structurée et parfois pleine de douceur, un mélange de ses collections mode Homme et Femme, associées aux collections mode du musée, mais également à des photos, vidéos, extraits de films, œuvres d’art (Bacon, Klein, Vasarely, etc.),… au milieu de murs superbement fleuris. Je me suis longuement arrêtée devant un extrait de La leçon de piano de Jane Campion et j’ai réalisé que je n’ai jamais réellement vu ce film! Il va falloir y remédier. Je suis la seule à ne pas l’avoir vu?

Bref, vous l’aurez compris, si vous êtes sur Paris, n’hésitez pas à rentrer dans ce jardin fleuri qu’est l’esprit de Dries Van Noten, et si vous ne pouvez vous y déplacer, le catalogue de l’exposition est totalement à la hauteur!

Dries Van Noten – Inspirations au Musée des Arts Décoratifs jusqu’au 2 novembre 2014. 11€.dvn

|PHOTOGRAPHY| mon IPhone & moi | FOLLOW ME | on Instagram / on Tumblr for more photos

Citation : Les Inrockuptibles N°900 (27 février 2013)

{ robert }

Une amie m’a récemment fait découvrir le travail de Robert Mapplethorpe. J’avais déjà entendu parler de lui, vu quelques photographies mais sans vraiment m’y attarder. Le Grand Palais organise actuellement une exposition de plus de 200 photos de cet artiste qui a cherché à atteindre la perfection esthétique dans chacune de ses images. Je vous conseille vivement d’y aller mais ce que je vous recommande encore plus c’est de poursuivre cette exposition au Musée Rodin qui expose une centaine de photos associées à des sculptures de Rodin.

Je suis littéralement tombée amoureuse de cette exposition et c’est également l’occasion de se promener dans les jardins du musée! Suivez-moi!

image

Rodin2

Rodin3

Rodin4

{ Un peu de tout… ou de rien }

Il y a bien longtemps que je ne suis pas passée par ici… Peut-être par manque de temps, d’envie, d’inspiration, …? Je ne sais pas. J’ai envie de parler de pleins de choses: des dernières expositions que j’ai vu, d’un restaurant indien dans lequel on se régale, d’un DIY pour transformer votre table blanche Ikéa dont vous ne voulez plus en une table en marbre tendance, … mais au final je ne prend pas le temps!

En revanche, je continue de passer ma vie derrière l’objectif de mon appareil photo (ou plutôt derrière l’objectif de mon téléphone en ce moment), alors plutôt que de parler voici en images les dernières choses que j’avais envie de partager…

 

 

Exposition Henri Cartier Bresson, au Centre Pompidou, du 12 février 2014 au 9 juin 2014. 

Restaurant indien Kohinoor, 23 rue Blanche 75009 Paris.

Bar Le Sans Souci, 65 Rue Jean-Baptiste Pigalle, 75009 Paris.

 Paris, ses rues, ses arbres en fleurs, … un peu partout.