Paris

{ un nouveau regard }

Il était une fois… un nouveau regard!

Derrière cette photo anodine de ma toute dernière paire de lunette, il y a une (longue?) histoire que j’aimerai vous raconter aujourd’hui.

Revenons 2 ans en arrière… je me préparais alors à partir en Guyane… accro du shopping que j’étais, j’avais envie de trouver une jolie paire de lunettes pour lutter contre le soleil sud-américain. Mon choix c’était alors porté sur une paire de chez Jimmy Fairly (ne me demandez pas le modèle, je ne m’en souviens plus!) que je porte toujours d’ailleurs !

Comme vous le savez sûrement, la Guyane est désormais derrière nous et c’est par un heureux hasard que « Jimmy Fairly » m’a contacté seulement quelques jours après notre retour pour me proposer de passer en boutique.

Bien que je ne sois pas du genre à voir des signes partout, j’ai trouvé ça tout de même assez symbolique… C’était un peu comme si la période guyanaise était terminée et qu’il me fallait désormais trouver la paire de lunette qui lancerait cette (nouvelle) aventure parisienne.

Quitter Paris n’avait pas été facile mais paradoxalement il est tout aussi difficile d’y revenir.

Tant de choses se sont passées pendant ces 2 années : un rythme de vie différent, un travail différent, un bébé!,… que je ne vois plus vraiment Paris de la même façon. Est-ce dû à mes nouvelles lunettes…? Je ne pense pas!

Je n’ai encore pas réussi à retrouver ce Paris d’avant que j’aimais tant, je ne sais pas vraiment si je le retrouverais et je pense qu’il ne sera plus jamais le même mais je tente chaque jour de me réadapter à la foule, au bruit, au rythme, aux odeurs !… C’est un nouveau Paris tout simplement et je suis certaine qu’il est rempli de jolies choses à découvrir.

Bref j’avais seulement envie de vous parler de mon retour et de cette nouvelle vie parisienne que nous découvrirons à 3 désormais.

Les lunettes n’étaient en fait qu’un prétexte mais un joli prétexte non?!

Et vous, avez-vous déjà vécu ce type de situation?

{ en direct de Paris }

Hello mes petits dreamers,

Je voulais essayer de ne pas être à la traine une fois de plus et profiter de mon passage à Paris pour partager quelques photos de l’actualité du moment: la crue du siècle ! Finalement, le niveau d’eau aura eu le temps de commencer à baisser avant même que poste ce petit message ! Nous n’en étions pas à la crue du siècle dernier mais je dois avouer que c’était quand même bien impressionnant de voir tous les quais de Seine complètement sous l’eau… On oublie le pique-nique en bord de quai pour profiter du coucher de soleil derrière le pont Alexandre III…

Bref voici Paris en mode  1910… Même si bien évidemment il n’y a pas que Paris qui ait été touchée et que je souhaite bien du courage à ceux qui ont été concernés de près ou de loin!

crue1

crue2

crue5

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  |PHOTOGRAPHY| mon Canon, mon Iphone & moi

{ Paris }

 Où fait-il bon même au coeur de l’orage
Où fait-il clair même au coeur de la nuit
L’air est alcool et le malheur courage
Carreaux cassés l’espoir encore y luit
Et les chansons montent des murs détruits

Jamais éteint renaissant de la braise
Perpétuel brûlot de la patrie
Du Point-du-Jour jusqu’au Père-Lachaise
Ce doux rosier au mois d’août refleuri
Gens de partout c’est le sang de Paris

Rien n’a l’éclat de Paris dans la poudre
Rien n’est si pur que son front d’insurgé
Rien n’est ni fort ni le feu ni la foudre
Que mon Paris défiant les dangers
Rien n’est si beau que ce Paris que j’ai

Rien ne m’a fait jamais battre le coeur
Rien ne m’a fait ainsi rire et pleurer
Comme ce cri de mon peuple vainqueur
Rien n’est si grand qu’un linceul déchiré
Paris Paris soi-même libéré

Louis Aragon, 1944

 

{ exotisme parisien }

Hello mes chatons,

Depuis quelques mois déjà, je voulais découvrir le jardin des serres d’Auteuil puis, l’actualité liée à Roland-Garros et au projet de réaménagement du jardin a accentué cette envie. C’est un endroit magnifique (aux airs de Guyane lorsque l’on est dans la serre tropicale) qui se prête merveilleusement bien aux photos, surtout quand le soleil se décide à pointer le bout de son nez en milieu d’après-midi.

La Fashion Week étant en approche, je me transforme donc en blogueuse mode aujourd’hui, même si ce n’est bien évidemment pas moi qui était devant l’objectif (Ou peut-être juste une fois!) !

Par chance, ma chère Pauline est toujours prête à se laisser prendre en photo contrairement à moi qui ait compris récemment que je n’étais vraiment pas à l’aise devant un appareil (mais ça je vous en reparle très bientôt).

serres6

serres9

 

            Combi H&M – Boots Choies

Retrouvez plus de photos de cette superbe journée ici.